Willy Ronis, ombres chinoises

Cela faisait longtemps que je n’avais pas fait un arrêt sur une photo. Encore une fois c’est une photographie de Willy Ronis que je vous propose.  J’aime beaucoup ce type de photo, elle est simple et pour celui qui la regarde sa compréhension est immédiate.

Une ambiance nocturne, un bistrot parisien, l’éclairage du bistrot en arrière plan découpe le couple en ombre chinoise. C’est limpide, ça fonctionne immédiatement et on imagine tout de suite que ces deux-là se promettent de s’aimer pour la vie.

Et pourtant  il faut le talent d’un photographe comme Willy Ronis pour capturer cet instant.  A priori cette photographie a été prise en 1947, à une époque  où les bistrots étaient des lieux de rencontre et on ressent un brin de nostalgie d’un Paris des bistrots qui pour partie à disparu.

Willy Ronis-1947-ombres chinoises

Willy Ronis, ombres chinoisesToutenK10
02